Taj Voyage India

Suite aux séismes survenus au Népal, nous tenons à affirmer notre soloidarité avec le peuple népalais. Nos représents au Népal vont bien.

Nous reportons tout voyage au Népal et au Tibet jusqu’au 1er juillet 2015.

A partir du mois de juillet, nous encourageons vivement tous les voyageurs à revenir dans ce fantastique pays : plus que jamais, les népalais auront besoin des voyageurs. En effet, une très grande part de l’économie du Népal repose sur le tourisme.

Saut de puce à Lhassa

Durée: 3 Jours / 2 Nuits
Départ: Kathmandou
Retour: Kathmandou
Visites: Kathmandou, Lhassa.

Votre circuit
Jour 1  KATHMANDOU / LHASSA

Départ de l'aéroport international de Kathmandou et embarquement pour le vol à destination de Lhassa. A votre arrivée vous serez accueillis par notre représentant local qui vous accompagnera à  votre hôtel à Lhassa (60 km / 1 h).
Lhassa est la capitale du royaume du Tibet depuis le XVIIe siècle et fut le siège du gouvernement du Tibet sous le règne du cinquième Dalaï-Lama, c'est actuellement le chef-lieu de la région autonome chinoise du Tibet. La ville s'est développée au pied du mont Gephel.
Après-midi de repos dans un soucis d'acclimatation à l'altitude.
Nuit à Lhassa.

Jour 2  LHASSA

Petit-déjeuner.
Journée entière consacrée à la visite du Palais du Potala, de Norbulingka et du monastère Jokhang.
Le Palais du Potola, est un palais-forteresse XIIème siècle, situé sur la colline de Marpari (« la colline rouge »), au centre de la vallée de Lhassa. Comprenant un « palais blanc » et un « palais rouge », ainsi que leurs bâtiments annexes, l'édifice incarne l'union du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel et leur rôle respectif dans l'administration du Tibet. Aux XVIIIe et XIXe siècles, cet édifice de treize étages comptait parmi les plus hauts du monde. Construit par le cinquième Dalaï-Lama, Lobsang Gyatso (1617-1682), le palais fut notamment le lieu de résidence principal des dalaï-lamas successifs, jusqu'à la fuite du 14ème Dalaï-Lama en Inde après le soulèvement tibétain de 1959. Le palais est devenu un musée de la République Populaire de Chine. Il bénéficie d'une protection au titre du patrimoine national d'État chinois depuis 1961 et il est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1994.
Le monastère de Norbulingka ou « parc aux joyaux », est une enclave de 40 ha, comprise dans les faubourgs ouest de Lhassa, et remplie de jardins, de bassins, de pavillons et de palais. Avant la construction de la ville nouvelle à partir de 1959, le site était à l'extérieur de Lhassa. Le parc, qui se divise en deux parties : le Norbulingka proprement dit, à l'est, et le Chensel Lingka ou Jianselingka, à l'ouest, servit de résidence d'été aux dalaïs-lama depuis le milieu du XVIIIe siècle jusqu'au 17 mars 1959. Hormis le palais du 7e dalaï-lama (le Kelsang Phodrang), construit en 1755, les grands palais et leurs bâtiments ancillaires (le Chensel Phodrang et le Takten Migyür Phodrang) furent édifiés au XXe siècle. Le site fut un deuxième centre religieux, politique et culturel du Tibet, après le Potala. En 2001, l'UNESCO inscrivit le Norbulingka sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité en tant que partie de l'ensemble historique du Palais du Potala alors que Jokhang l'avait été en 2000 sous les mêmes conditions.
Le temple ou monastère du Jokhang, aussi appelé Tsuklakang, est le premier temple bouddhiste construit au Tibet. Cœur spirituel de Lhassa et lieu de pélerinage depuis des siècles.
Nuit  à Lhassa.

Jour 3  LHASSA / KATHMANDOU

Petit-déjeuner et check-out.
Transfert à l'aéroport pour le vol retour vers le Népal où vous serez accueillis par notre représentant.

Fin de nos services.